• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société : SOS pour nos vieux !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Selon une étude réalisée de septembre à novembre 2012 sur la situation des personnes âgées en Haïti, les résultats ont révélé que l’insécurité financière et la pauvreté frappent considérablement ce groupe de personnes. Cette enquête a été menée sur environ 1113 personnes âgées de plus de 50 ans, et avait pour but de dresser un état des lieux précis et actualisé la situation des personnes âgées en Haïti, en vue d’améliorer leur condition de vie.



L’exposé des résultats de cette étude commanditée par l’organisation international Help Age a été présenté samedi en présence de plusieurs dizaines de vieux et vieilles, en marge de la célébration de la journée internationale des personnes âgées.

 

Cette recherche réalisée dans 6 départements du pays visait également à fournir des recommandations relatives aux stratégies de développement, et d’alimenter les réflexions autour d’un plaidoyer pour l’intégration des personnes handicapées.

60,6% de ses personnes ne bénéficient pas de soins médicaux contemporains. Le problème économique est le principal obstacle dans l’accès des soins de ces personnes âgées de plus de 50 ans. 80% ne bénéficient pas de couverture maladie, a indiqué l’enquête.

Aussi il a été démontré dans cette recherche que 4,6% parmi ces personnes sont des handicapés physiques, et pour ce groupe de personnes les soins de santé sont moins accessibles.


Les chercheurs croient que ces personnes comme tout autre ont notamment le droit au logement, à une bonne alimentation, à la santé, et la protection.

L’office national d’assurance-vieillesse (ONA) est l’un des organismes étatiques dont la mission est d’organiser un système de pension pour les personnes âgées. Il a pour but d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées en leur fournissant une rente mensuelle et d’autres types  d’assurance. Toutefois, moins de 3000 personnes âgées de plus de 55 ans bénéficient d’une pension de retraite de l’ONA, révèle l’étude.

Aussi, sur l’ensemble de la population interviewée lors de cette enquête, 69,8% en milieu urbain et 79,8% en milieu rural ne bénéficient de l’aide humanitaire en temps de catastrophe.

Les chercheurs ont déploré  le fait qu’en Haïti les législateurs n’ont établis aucune loi spécifique sur la situation des personnes âgées, sinon quelques articles du code civil promulgué en 1825.

Les chercheurs espèrent que cette étude soit considérée comme une ouverture à d’autres de plus grande envergure, où toutes les couches de la société haïtienne seraient valablement représentées.

En conclusion, les chercheurs encouragent les personnes travaillant avec les personnes âgées notamment Help Age d’intégrer dans leur plan d’action, une campagne pour forcer les décideurs et la société civile à travailler pour une refonte des systèmes de sécurité sociale et protection sociale.

La mise en place d’une retraite universelle, l’accès aux soins médicaux, en tenant compte du processus de vieillissement démographique dans la société et de ses implication, sont entre-autres des recommandations qui découlent de cette recherche.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 234 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter